Bagard
Adresse :
 Mairie de Bagard, 159 route d'Alès, 30140 Bagard
Téléphone :
 04 66 60 70 22
Fax :
 04 66 60 61 97
Mail :
 Envoyer un message
Site internet :
  www.ville-de-bagard.fr
Bagard
Depuis longtemps, Bagard joue le rôle de gardien le long de la voie Alès-Anduze.

Passage obligé quand on décide de se rendre de la capitale historique à celle, moderne, des Cévennes, par le chemin plus aisé de la plaine, la commune a assumé cette fonction depuis le Moyen Âge, le château fort des Templiers jouant ce rôle de protection et surveillance.

Si, bien entendu, de nos jours, on ne demande plus à la cité d’assumer ce statut, elle a su conserver sa vocation du passage hérité de sa situation géographique.

La commune s’est développée en bordure des massifs calcaires qui s’élèvent à son nord-ouest. Au sud, elle domine la plaine légèrement vallonnée qui la met en contact avec les voies d’accès à la côte, voies de large passage qui existent elles aussi depuis que l’homme s’y est installé. La possibilité de poursuivre vers le nord, est effective car, même si le massif du Bougerlan se poursuit sans rupture jusqu’à Anduze, le Carriol en l'entaillant a permis son franchissement.

Au Nord, c’est un paysage de garrigues. Traversé de gorges et suffisamment élevé par endroits, permettant de beaux points de vue sur la plaine. Plaine qui, au sud, présente des alternances de champs cultivés et de garrigues, offrant une variété de paysages confortée par le mouvement doux mais bien marqué de ses vallons.

Une tradition d’accueil

La présence de l’homme remonte sans doute à l’occupation romaine, ce qui explique la tradition d’artisanat de la terre cuite, tuileries et poteries, qui a marqué l’activité du lieu. Le village primitif a été construit sur l’enceinte du château. Il en reste une église romane du XIIe siècle, sans doute l’ancienne chapelle du château : incendiée en 1702 par les Camisards, elle est aujourd’hui entièrement restaurée.

Bagard a gardé l’Hospitalet, dont l’origine remonte aux Templiers d’Alès puis est devenu une commanderie de l’ordre de Malte. Aux Templiers également, le très remarquable Monac qui fut léproserie au XIIIe siècle, puis couvent au XVIIIe, avant de se transformer en exploitation agricole. On retiendra également La tour de Billot, lieu où les Camisards affrontèrent les troupes du Roi en 1703, le temple, qui vient de fêter ses 150 ans, le château de Chirac, ancien domaine viticole.

Le village est pittoresque. Certaines de ses maisons accrochent l’œil, et la fontaine-lavoir lui confère un charme tranquille et rassurant comme sa place généreusement ombragée de platanes.

Bagard a su garder le sens de l’accueil hérité de son passé, tout en l’adaptant aux nécessités du mode de vie actuel. Sa traversée, réalisée en 1991, lui a conféré une homogénéité qui lui a donné son identité actuelle. Ses équipements et ses commerces lui permettent de continuer à assumer sa fonction. De nos jours, garder la route qui mène d’Alès à Anduze ne veut plus dire surveiller mais savoir accueillir celui qui passe. Ce que la commune fait désormais.

Infos pratiques

  • Population : 2 636 habitants
  • Superficie : 14,51 km2
  • Altitude moyenne : 200 m
  • Maire : Thierry Bazalgette
  • Adresse de la mairie : 159 route d'Alès, 30140 Bagard
  • Horaires d'ouverture : Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h15 à 18h, le mardi de 9h30 à 12h et de 13h15 à 18h
  • Téléphone : 04 66 60 70 22
  • Fax : 04 66 60 61 97
  • Site internet : www.ville-de-bagard.fr

Galerie photo(s)


Géolocalisation

Chargement en cours...